S’organiser

Afin de rendre votre communauté religieuse plus accessible, commencez par suivre les trois étapes suivantes :

  1. Formez un comité d’inclusion.
  2. Recensez les obstacles.
  3. Créez un plan.

Vous pouvez en apprendre davantage au sujet de chaque étape dans les sections ci-dessous.

Étape 1 : Formez un comité d’inclusion

La formation d’un comité d’inclusion (également appelé « comité de sensibilisation à la condition des personnes handicapées » ou « comité d’inclusion »), un groupe de membres de votre communauté religieuse chargés de répondre aux besoins des personnes de diverses capacités (fig. 8), est un moyen efficace pour rendre l’inclusion et l’accessibilité prioritaires dans votre communauté. Les membres des comités d’accessibilité sont les champions des personnes handicapées au sein de la communauté.

Vous pouvez commencer par recruter des personnes handicapées pour exercer des rôles de leadership dans votre communauté. La présence de personnes ayant vécu l’expérience du handicap à ces postes de leadership joue un rôle critique dans la création et le soutien d’une infrastructure plus inclusive. Ces personnes peuvent offrir des conseils sur les questions d’accessibilité et d’inclusion pertinentes dans votre communauté en s’appuyant sur leurs connaissances, leur expertise et leur expérience personnelles ou professionnelles.

Astuces pour les réunions du comité d’accessibilité

  • Réunissez-vous régulièrement, au moins trois fois par année.
  • Discutez des besoins des personnes handicapées.
  • Envisagez des façons de modifier la disposition des lieux et de leur utilisation afin d’améliorer l’accès.
  • Déterminez (et prenez des mesures pour y remédier) les éléments qui représentent un défi pour les personnes handicapées.
  • Élaborez des plans financiers et stratégiques à court et à long terme pour que votre communauté religieuse soit en mesure d’accueillir le plus grand nombre possible de personnes ayant des besoins divers.

Aidez votre communauté religieuse à soutenir la diversité de ses membres et à maintenir l’enthousiasme relativement aux objectifs en matière d’accessibilité en abordant la question de l’inclusion lors de la planification de l’ensemble des activités, et en continuant de prendre des mesures qui améliorent et intègrent de façon continue la vision inclusive.

Étape 2 : Recensez les obstacles

Bien que l’accessibilité puisse sembler être une question pratique, c’est aussi une question théologique. Si une communauté religieuse entrave l’accès à ses installations, rites et pratiques, elle montre ainsi du doigt ceux qui, selon elle, méritent d’y être inclus. Le recensement et l’élimination des obstacles constituent une étape clé du processus d’inclusion.

Brève liste de vérification de l’accessibilité

Votre comité d’inclusion sera particulièrement utile pour identifier les obstacles dans votre communauté de foi. Les obstacles ont été décrits dans la section Mise en route ci-dessus. Vous pouvez utiliser notre liste de contrôle pour commencer à vérifier l’accessibilité de vos services et installations dans la section des ressources.

Étape 3 : Créez un plan

Est-ce qu’il vous reste quelques éléments à cocher dans votre brève liste de vérification de l’accessibilité? Une simple modification est peut-être tout ce que vous avez à faire. Le coût de la mise en place de certains des éléments de la liste de vérification vous inquiète peut-être. Ne vous inquiétez pas! Vous pouvez toujours utiliser des solutions innovantes et abordables pour résoudre les problèmes. Lisez le reste du guide pour y trouver des idées. Consultez également notre site Web (http://opendoors.idrc.ocadu.ca/category/welcoming-communities) pour savoir ce que les autres communautés font déjà. Une solution d’accessibilité vous remplit-elle de fierté? Présentez votre idée dans notre page Facebook (https://www.facebook.com/OurDoorsAreOpen/).

Quelques idées pour vous aider à formuler votre plan

  • Passez en examen les éléments pour lesquels vous avez coché la case « Pas encore ». De concert avec les membres de votre comité, déterminez les éléments qui peuvent être remédiés de façon simple, et ceux pour lesquels plus de temps et de ressources devront être alloués. Vous trouverez des astuces pour apprendre à éliminer les obstacles dans la section « Se mettre au travail » ci-dessous. Il se peut que vous deviez consulter cette section lors de la formulation de votre plan.
  • Déterminez l’ordre dans lequel vous souhaitez aborder chaque élément. Vous pourriez commencer par les éléments plus simples à régler, suivi d’un seul des éléments pour lesquels des ressources supplémentaires seront nécessaires.
  • Pour chaque élément, déterminez les ressources (personnes, matériel, ressources financières) dont vous aurez besoin, et la façon dont vous allez vous les procurer.
  • Ayez en place un plan à court terme et un plan à long terme qui vous permettront d’aborder chacun des éléments. Votre plan à court terme devrait comporter plus de précisions, ainsi qu’un calendrier des modifications à apporter. Votre plan à long terme pourrait énoncer vos objectifs progressifs, comme la mise de côté de fonds et les demandes de subventions.
  • N’oubliez pas de consulter les membres de votre communauté religieuse ayant un handicap, ainsi que le site Web Nos portes sont ouvertes (http://opendoors.idrc.ocadu.ca/) pour de l’aide et des ressources supplémentaires.